Économie et Gestion

Réseaux sociaux et Gestion des Connaissances (Christophe Deschamps)

24 / 11 / 2011

Les 7 et 8 mars 2011 s’est déroulée la première édition du rendez-vous annuel de l’Économie-Gestion de l’académie de Créteil au lycée St Exupéry de Créteil. Le thème retenu était : Les réseaux sociaux : quels enjeux pour les organisations ?

Présentation de l’intervenant :
Christophe Deschamps a exercé les fonctions de responsable de veille stratégique dans deux multinationales. Il enseigne au Master Intelligence économique et Communication stratégique à Poitiers (ICOMTEC). Consultant et formateur en veille, intelligence économique et gestion des connaissances, il gère également le blog de ressources pour les travailleurs du savoir (
www.outilsfroids.net)

 Synthèse de l’intervention :
Il y a cinq ans réserviez-vous aussi facilement vos billets de train sur Internet ? Achetiez-vous des billets en ligne ? Acceptiez-vous de partager vos sites favoris avec des millions d’autres internautes ? Vous exprimiez-vous sur un blog personnel ? Rédigiez-vous des critiques sur les produits achetés sur Internet ?

Christophe Deschamps, auteur de « Le nouveau management de l’information » aux Editions FYP et auteur de « Organisez vos données personnelles : L’essentiel du Personal Knowledge Management  » Eyrolles Editions d’Organisation, nous a démontré qu’Internet et les réseaux sociaux ont entrainé une évolution de la place de l’individu dans la société : son rapport aux institutions, aux entreprises, aux modèles de consommation, à la publicité, aux mass média, mais aussi à la politique.

Internet enrichi chaque rôle que nous occupons dans la vie : citoyen, parent, employé, consommateur, téléspectateur, mais aussi membre d’une association ou bénévole. Il nous donne la possibilité d’agir sur une matière extérieure qui est l’information et nous offre des moyens de collaboration inédits.

On ne parle plus comme dans les années 60 de mass média mais de participation de masse, on parle de « Révolte du Pronétariat » qui est le premier pas vers une intelligence collective.

Le web social c’est finalement « Se sentir unique, tout en sachant qu’on n’est pas tout seul » et peut aussi se traduire par « Nous participons, donc nous sommes ».
Le temps de l’individualisme collectif est arrivé…


programme




sommaire

 

Sites Favoris

Les Mercredis de Créteil

Les conférences et débats des Mercredis de Créteil sont ouverts à tous les personnels de l’éducation nationale. L’entrée est libre.